NOS PROJETS

Vos dons à l'œuvre

Votre don à la Fondation de l'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec est un geste précieux qui nous permet d'accomplir de grandes choses. En effet, le programme de subvention Pour mieux soigner est la seule aide financière au Québec, pouvant aller jusqu'à 250 000 $, destinée exclusivement à des projets cliniques infirmiers qui contribuent à améliorer la qualité, la sécurité et l'accès aux soins pour les Québécoises et les Québécois.

 

Intégration précoce de l’approche palliative en GMF (projet 2018)

La subvention Pour mieux soigner, d’une valeur de 225 000 $, au CIUSSS du Saguenay–Lac-Saint-Jean, permettra de favoriser un accompagnement précoce par des infirmières et infirmiers en groupe de médecine familiale (GMF), dès qu’une personne reçoit un diagnostic de cancer. Cette démarche donnera lieu ainsi à une introduction précoce des soins palliatifs, nommés soins d’accompagnement.

Équipes de recherche :

  • Université du Québec à Chicoutimi
  • Université de Sherbrooke
Intégration précoce de l’approche palliative en GMF (projet 2018)
Sur la photo : Roberto Boudreault, médecin de famille et chef du département régional de médecine générale, Nancy Houde, infirmière et gestionnaire, Sylvie Massé, infirmière et directrice des soins infirmiers et Isabelle Boulianne, infirmière et adjointe aux affaires universitaires

 

» Lisez la nouvelle annonçant le projet

» Lisez la fiche technique

 

Projet dans les médias:
 

» Diagnostic de cancer : soigner au-delà de la maladie (Radio Canada)

» Le téléjournal (Radio Canada)

» Subvention de 225 000$ pour des patients ayant reçu un diagnostic de cancer (Radio Canada)

» 225 000$ pour l'accompagnement des patients atteints du cancer (le Quotidien)

» Écoutez l’entrevue de Sylvie Massé à Planète Roberval

Soutenir les enfants prématurés et leur famille (Projet 2017)

Projet 2017 : soutenir les enfants prématurés et leur famille

L’appui de la Fondation permettra l’optimisation des meilleures pratiques infirmières au sein des unités de soins intensifs néonatals du Québec, par la création d’une communauté virtuelle de pratique, ce qui favorisera ainsi le développement des enfants prématurés, en plus d’encourager l'implication des parents.

Six grands centres hospitaliers universitaires impliqués :

  • CHU Sainte-Justine
  • Centre universitaire de santé McGill
  • CHU de Québec
  • Hôpital Maisonneuve-Rosemont
  • CHU de Sherbrooke
  • Hôpital Général Juif

» Lisez la nouvelle annonçant le projet

 

Articles sur le sujet :

»» L’expertise infirmière pour soigner les prématurés

»» Petits patients, grands besoins. [Perspective infirmière]

»» Subvention Pour mieux soigner 2017 : Petits patients, grands besoins. Soigner les nouveau-nés prématurés. [Perspective infirmière] 


 
 
 

Améliorer les services mentales jeunesse avec l’expertise infirmière – Projet HoPE(Projet 2016)
 

La subvention Pour mieux soigner, d’une valeur de 250 000 $, remise au CIUSSS de la Capitale-Nationale permet améliorer l’accès continu aux soins de santé mentale pour les enfants et adolescents nés d’un parent souffrant de schizophrénie, de maladie bipolaire, de dépression récidivante ou de trouble anxieux grave. Les infirmières et infirmiers cliniciens joueront un rôle de premier plan au sein du projet HoPE. Ils seront impliqués dans le dépistage, le suivi et les interventions préventives auprès des jeunes à risque.

Pour en savoir plus sur le projet :

» Projet HoPE. Le rôle novateur de l’infirmière navigatrice
» Le rôle novateur de l’infirmière navigatrice [Perspective infirmière]

» Se mobiliser en santé mentale jeunesse [Perspective infirmière]
» 250 000 $ remis au CIUSSS de la Capitale-Nationale pour la santé mentale des jeunes
» Lisez la fiche technique
» Consultez la revue de presse

 

Intégration de l'infirmière en pédiatrie sociale en communauté (Projet 2015)

 

La subvention remise à la Fondation du Dr Julien et au CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal permet de soutenir le développement du mouvement de pédiatrie sociale en communauté au Québec en offrant aux infirmières et infirmiers cliniciens une solide formation en pédiatrie sociale en communauté, ainsi qu’un nouveau milieu de pratique.

» Visionnez l'entrevue avec Maude Julien
» Visionnez l'entrevue avec l'infirmière Diane Arla au Centre de pédiatrie sociale en communauté d’Hochelaga-Maisonneuve

Articles sur le sujet
 

» Diane Arla : Une infirmière clinicienne au service des enfants vulnérables
» Le point sur votre Fondation  [Perspective infirmière]
» L'infirmière Une plus-value en pédiatrie sociale [Perspective infirmière]

 

Mise sur pied d'une équipe de consultation infirmière de proximité (Projet 2014)

 

Articles sur le sujet
 

» Fière d’être infirmière! [InfOIIQ]
» Priorité : rehausser l’autonomie du personnel infirmier [Le Devoir]