SOUMETTRE UN PROJET

L’appel de projets 2018-2019 pour la subvention Pour mieux soigner, pouvant aller jusqu'à 250 000 $, se déroule jusqu’au 1er octobre 2018, 17 h.

But du programme de subvention

Ce programme de subvention vise à financer le développement, la réalisation et l’évaluation d’un projet clinique mettant en valeur la contribution unique des infirmières et infirmiers au suivi des personnes, tout au long du continuum de soins et de services ou en fin de vie.

Les retombées du projet clinique doivent profiter directement au client et permettre de « mieux soigner ». Nous souhaitons soutenir des projets qui favorisent l'avancement de la profession infirmière et des connaissances en sciences infirmières, tout en démontrant le leadership et l'expertise infirmière.

Conditions d'admissibilité

Pour être admissible, le projet doit répondre aux conditions suivantes :

  • Porter sur la contribution unique des pratiques cliniques infirmières et infirmiers au suivi des personnes
  • Cibler un domaine clinique précis
  • Avoir constitué une équipe de projet comprenant, minimalement :
    • Une infirmière chargée de projet
    • Un ou plusieurs membres de la Direction des soins infirmiers d’un CISSS, d’un CIUSSS, d’un établissement non fusionné ou d’un des cinq établissements non visés par la Loi.
    • Une équipe de recherche constituée, minimalement :
      • D’un ou plusieurs chercheurs en soins infirmiers d’une université québécoise, dont au moins un chercheur infirmier
        ou
      • D’un chercheur en sciences infirmières ou dans un domaine connexe et d’une infirmière issue de cette équipe de recherche
  • Obtenir les appuis officiels requis :
    • La Direction des soins infirmiers de l’établissement
    • La présidente du Comité exécutif du Conseil des infirmières et infirmiers (CII)
    • Un représentant de la direction générale de l’établissement ou de sa fondation à contribuer financièrement au projet ou à y investir ses propres ressources (humaines, matérielles et techniques)
    • Si le projet nécessite des approbations ou des certifications particulières pour sa mise en œuvre, tant sur le plan clinique que de la recherche, s’assurer que celles-ci pourront être obtenues dans les 6 mois suivant le début du projet
  • Prévoir une démarche rigoureuse, incluant, entre autres, une planification budgétaire et l’utilisation de résultats probants et d’indicateurs permettant de mesurer les retombées pour la clientèle et pour la profession
  • Être potentiellement transférable à d’autres types de clientèles ou à d’autres milieux cliniques

Critères d'évaluation

Les critères d’évaluation des projets sont divisés en six volets. Une pondération est suggérée afin de faciliter les échanges entre les évaluateurs et se doter d’un cadre commun d’évaluation.

1. Pertinence

Ce projet permet-il d’améliorer, par le biais de la contribution d’infirmières, une situation clinique considérée comme insatisfaisante?

  • Description de la situation clinique, du contexte de soins et des besoins de la clientèle
  • Proposition d’interventions ou de pratiques infirmières novatrices
    • Mise en valeur de la contribution des infirmières à la qualité des soins et au suivi des personnes
  • Démonstration des gains d’efficacité-efficience (coûts-bénéfices) anticipés

2. Contribution professionnelle de l'infirmière et interdisciplinarité

Ce projet démontre-t-il la contribution spécifique de l’infirmière et celles des autres professionnels participant au projet?

  • Le projet permet :
    • À l’infirmière d’influencer les décisions relatives aux soins et de jouer pleinement son rôle auprès de la clientèle
    • Le déploiement optimal du champ d’exercice et des activités réservées de l’infirmière
    • De démontrer l’importance de la collaboration entre les membres du corps infirmier et au sein de l’équipe interprofessionnelle

3. Retombées du projet

Ce projet identifie-t-il les retombées anticipées?

  • Les retombées possibles pour la clientèle :
    • Qualité et sécurité des soins, suivi de la clientèle, continuité des soins, accès aux soins, etc.
  • Les retombées possibles pour la profession infirmière : satisfaction professionnelle, avancement des connaissances en sciences infirmières, déploiement du champ d’exercice et des activités réservées, etc.
  • La description de la démarche d’évaluation des retombées : indicateurs de suivi, démarche formelle d’évaluation, etc.

4. Encadrement du projet

Ce projet bénéficie-t-il d’un encadrement préalable sur les plans clinique et administratif?

  • Engagement de la direction des soins infirmiers et de la direction générale de l’établissement dans le projet.
    • Identification des ressources mises à contribution
  • Engagement d’un chercheur ou d’une équipe de recherche en sciences infirmières ou dans un domaine connexe.
    • Identification des ressources mises à contribution
  • Détails de l’engagement financier incluant une planification budgétaire.
  • Description des moyens pour assurer la pérennité du projet sur le plan financier.
  • Description et détermination précises des étapes de réalisation du projet.
  • Description de la composition et des compétences des membres de l’équipe du projet.

5. Transférabilité

Comment ce projet peut-il être transférable à d’autres milieux cliniques ou clientèles?

  • Description d’un plan de diffusion et de transfert des résultats (milieux cliniques, grand public) anticipé.

La sélection des projets

Un comité consultatif composé de sept membres dont des représentants du Conseil d'administration de la Fondation de l'OIIQ, des représentants du Conseil d'administration de l'OIIQ, un représentant du domaine de la recherche en sciences infirmières, un patient partenaire ainsi que des représentants de la recherche en sciences infirmière, a comme mandat de faire des recommandations à l'intention des membres du Conseil d'administration de la Fondation de l'OIIQ après avoir étudié tous les projets soumis. Parmi les représentants du CA de la Fondation, nous comptons tant des infirmières que des gens d'affaires. Cette diversité permet des regards différents sur les projets. Ultimement, c'est le Conseil d'administration de la Fondation, après discussion, qui détermine le projet gagnant. Le Conseil d'administration dévoilera, au début de l'année 2019, le projet qui se méritera la subvention Pour mieux soigner pouvant aller jusqu'à 250 000 $.

Modalités

  • La description du projet doit répondre aux exigences que vous trouverez dans le guide de présentation de projet
  • Un dossier de candidature qui n'a pas été retenu peut être soumis une deuxième fois.
  • Les équipes non sélectionnées seront avisées par écrit de la décision. Aucune rétroaction sur les motifs qui ont conduits au refus ne sera fournie
  • La subvention est accordée pour une période de deux ans.
  • Le montant maximal de la subvention est de 250 000 $ et ne doit pas servir à financer les activités courantes d’un établissement.
  • La subvention sera divisée en trois versements, soit 50 % au démarrage du projet, 45 % au dépôt du rapport de mi-parcours et 5 % au dépôt du rapport final du projet.

1. Un projet d'envergure vise à provoquer un changement majeur en améliorant une situation clinique ou d'organisation des soins infirmiers considérée comme insatisfaisante. Il mobilise un ensemble de ressources financières et humaines et doit être considéré comme un investissement. Les résultats du projet sont mesurables et durables.
2. Centre intégré de santé et de services sociaux
3. Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux
4. Déclarer tout conflit d'intérêt personnel, financier ou autre au sein du projet présenté. Ex. : un candidat dont la subvention servirait à financer son salaire.