La Fondation de l’OIIQ remet 25 000 $ à la Clinique des femmes de l’Outaouais

L’expertise infirmière, une alliée pour la santé des femmes

La Fondation de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) est fière de remettre le prix Coup de cœur leadership, d’une valeur de 25 000 $, à la Clinique des femmes de l’Outaouais. L’expertise infirmière est au cœur des soins offerts par cet organisme qui offre des services de santé en matière de planification des naissances, notamment l’interruption volontaire de grossesse (IVG) et la contraception.

Augmenter l’offre de services
L’appui financier de la Fondation de l’OIIQ permettra aux infirmières d’optimiser leur contribution aux soins et services offerts à la clientèle. De plus, la Clinique pourra joindre davantage de femmes en situation de vulnérabilité en donnant des ateliers sur la contraception dans des ressources communautaires de la région. « Nous allons aller là où les femmes ont besoin de nous. Nous irons littéralement à leur rencontre », souligne la directrice générale, Patricia LaRue.

Proposant des soins à une clientèle sans médecin de famille ou à une population vulnérable, la Clinique des femmes de l’Outaouais se distingue par son approche humaine où les soins sont dispensés principalement par des infirmières. « Nous avons été séduits par l’autonomie donnée aux infirmières. Cette démarche permet un accès bonifié aux soins pour la population », affirme la présidente de la Fondation de l’OIIQ, Lyne Tremblay.

Des services régionaux essentiels
En 2017, près de 7 500 femmes ont bénéficié des services de la Clinique, notamment pour le dépistage du cancer du col de l’utérus, l’enseignement sur la contraception et la prescription de contraception. La Clinique effectue près de 93 % des avortements de la région. L’IVG est effectuée par un médecin et l’infirmière participe activement avant, pendant et après l’intervention, en matière tant d’évaluation de la condition de santé que de suivi requis par la personne.  

La Fondation de l’OIIQ remet 25 000$ à la Clinique des femmes de l’Outaouais
De gauche à droite : Anik Provencher (infirmière), Nancy Cushman (infirmière), Ana Paula de Medeiros (réceptionniste), Anne-Marie Cousineau (préposée à la stérilisation), Gina Tremblay (assistante à l’accueil), Patricia LaRue (directrice), Lola McNamara (infirmière-chef), Manon Blanchard (infirmière), Françoise Seznec (infirmière), Natacha Meilleur (infirmière), Sarah Charbonneau (infirmière) et Claire Paiement (infirmière)