Programme de subvention 2016

250 000 $ au CIUSSS de la Capitale-Nationale

Titre du projet

Rôle central de l'infirmière bachelière en santé mentale jeunesse - HoPE (Horizon Parent-enfant) 

Objectif

Améliorer l'accès et la continuité des services en santé mentale pour les enfants-adolescents à risque de maladie psychiatrique majeure par l'optimisation du rôle de l'infirmière en santé mentale au sein d'une nouvelle initiative transformationnelle des soins et des services en santé mentale.

Clientèle ciblée

Enfants-adolescents (12 000) de la région de la Capitale-Nationale, à risque de maladie psychiatrique majeure, nés d'un parent souffrant de schizophrénie, de maladie bipolaire, de dépression récidivante ou de trouble anxieux grave.

Impact sur le rôle de l'infirmière

  • améliorer l'accès et la continuité des services
  • développer une relation thérapeutique avec la famille

Le rôle de l'infirmière se décline autour de quatre fonctions clés :

  • évaluer la condition de santé
  • enseigner et informer
  • soutenir
  • coordonner

Ainsi, l'infirmière évalue l'état de santé de la personne dans sa globalité (évalue les troubles mentaux) à l'aide d'une approche familiale. Elle sera appelée à coordonner les activités de liaison, ainsi qu'à enseigner et à informer la famille dans une perspective de prévention et de promotion de la santé. L'infirmière clinicienne agira aussi à titre de pivot fonctionnel et décisionnel au sein de l'équipe de liaison HoPE.

Impact sur les services aux patients

Améliorer l'efficience :

  • Simplifier et optimiser le cheminement de la demande de service d'un jeune à risque et de sa famille;
  • Améliorer la santé et le développement des jeunes à haut risque par des interventions en amont (promotion et protection de la santé);
  • Améliorer le système de communication entre les différents services de santé et les partenaires : entre la 1re et la 2e ligne, entre les services jeunesse et adulte : (améliorer la pertinence des références vers la 2e ligne et la collaboration intra et interprofessionnelle).

Possibilité de développement vers d'autres milieux

  • De nouvelles façons de faire pourront être exportées progressivement;
  • De bonnes pratiques HoPE seront prêtes, dans environ 3 ans, à être testées dans d'autres CIUSSS ou CISSS;
  • Ce projet pourra être adapté à d'autres clientèles en santé mentale;
  • Dissémination de nouvelles pratiques en soins infirmiers aux futurs stagiaires en soins infirmiers.

Appui de la recherche

Le volet recherche de ce projet permettra de documenter le rôle de l'infirmière en santé mentale au sein d'une équipe interdisciplinaire.

Il aura un apport considérable du point de vue de la recherche interdisciplinaire, visant à permettre aux jeunes et à leurs familles de bénéficier rapidement des nouvelles avancées par rapport aux méthodes de dépistage et d'intervention en obtenant des services basés sur des données probantes et une implication de la fratrie dans le processus.

Des professeurs de la Faculté des sciences infirmières de l'UQTR accompagnent l'équipe de recherche.

Appui de la recherche

Le volet recherche de ce projet permettra de documenter le rôle de l'infirmière en santé mentale au sein d'une équipe interdisciplinaire.

Il aura un apport considérable du point de vue de la recherche interdisciplinaire, visant à permettre aux jeunes et à leurs familles de bénéficier rapidement des nouvelles avancées par rapport aux méthodes de dépistage et d'intervention en obtenant des services basés sur des données probantes et une implication de la fratrie dans le processus.

Des professeurs de la Faculté des sciences infirmières de l'UQTR accompagnent l'équipe de recherche.