Programme de subvention 2018

225 000 $ au CIUSSS du Saguenay–Lac-Saint-Jean

Titre du projet

Intégration précoce de l’approche palliative : un domaine d’expertise infirmière et une approche novatrice en GMF basée sur l’expérience patient

ACCEPt (accompagnement, compréhension, communication par l’expérience patient)

Objectifs

  • Déployer une intervention infirmière précoce de soins palliatifs en GMF dès l’annonce du diagnostic de cancer et assurer la mise en œuvre d’un plan d’intervention centré sur le patient et ses proches.
  • Optimiser la contribution des infirmières et infirmiers en rapport avec l’évaluation de la condition de santé, l’éducation, le soutien dans les autosoins et la coordination des soins dans une approche interdisciplinaire.

Clientèles ciblées

Hommes et femmes adultes atteints d’un cancer, y compris leurs proches.

Impacts sur le rôle de l'infirmière ou de l'infirmier

L’infirmière ou l’infirmier joue un rôle central en accompagnant le patient, selon ses besoins, dans la gestion de sa maladie, ce qui diminue ainsi le stress et l’anxiété.

Renforcer le rôle de l’infirmière clinicienne ou de l’infirmier clinicien en 1re ligne :

  • Évaluer et planifier des soins.
  • Enseigner et informer.
  • Soutenir dans les autosoins.
  • Coordonner des soins et services.

Impacts sur les services aux patients

  • Diminuer le stress et l’anxiété chez les patients atteints de cancer.
  • Renforcer l’efficacité des processus : augmentation de la qualité de la relation membre de la profession infirmière/patient, bonification du travail d’équipe.
  • Faciliter la navigation dans le système de santé et augmenter l’accessibilité aux soins et services.
  • Favoriser la transition du patient vers des soins palliatifs de fin de vie.
  • Bonifier la gestion des soins, la protection de l’autonomie fonctionnelle et l’autogestion de la maladie.

Possibilités de développement vers d'autres milieux

  • Il s’agit d’un mode de dispensation de soins qui ne nécessite pas l’ajout de ressources dans les milieux.
  • Utilisation d’outils et critères reconnus au Québec.
  • Un projet en lien avec les priorités pancanadiennes (CPAC, 2017)

Appui de la recherche

Une équipe de chercheurs en sciences infirmières qui documente :

  • L’expérience rapportée par les patients ayant pris part au projet (ACCEPt).
  • L’étendue de pratique des infirmières et infirmiers impliqués dans le projet.
  • Impact du projet sur la qualité de vie, la satisfaction du patient, la capacité d’autosoins, le nombre de visites à l’urgence, le nombre d’hospitalisations et la durée de séjour.

Faits saillants

  • Il n’existe actuellement au Québec aucune trajectoire permettant l’introduction précoce des soins palliatifs.
  • Les données probantes indiquent que l’intégration précoce des soins palliatifs permettrait d’améliorer les résultats de soins et de prolonger la survie.
  • Ce projet vise à positionner l’infirmière ou l’infirmier en GMF comme un professionnel compétent et essentiel en vue d’assurer l’accessibilité, la continuité, l’intégration et la qualité du suivi pour les personnes atteintes de cancer et leurs proches, tout au long du continuum de soins, en collaboration avec le médecin traitant et les autres membres de l’équipe interdisciplinaire.